14/09/2006

Le retour de vacances

Quelle joie, j'attendais ce jour avec impatience . Vous allez me prendre pour une dingue mais ma Caline me manquait terriblement.Chaque jour je regardais sa photo et mon père me disait qu'elle était déprimée . Elle restait toujours au même endroit. J'ai été étonnée de voir qu'à Vienne les chiens étaient tous tenus en laisse (du plus petit au plus grand) et que la muselière était obligatoire dans les transports en communs pour tous nos compagnons canis canis. Les maîtres sont biens éduqués car ils ramassent les déchets ce que beaucoup ne font pas chez nous . A méditer! Mais je peux vous dire que j'étais lavée lorsque je suis revenue à la maison et bourrée de calins et cela c'était le plus beau cadeau que pouvait me faire ma Caline .

 

17:40 Écrit par speedy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.